La question : que négociez-vous ?

La négociation est divisée en trois blocs ou trois dimensions :

  1. Sujet : Que négociez-vous ?
  2. Acteurs : avec qui négociez-vous ?
  3. Processus : comment négocier ?

Le mot négociation vient du latin negotiari, qui signifie  » commerce « .  Mais parler de négociation, ce n’est pas seulement parler de commerce, mais aussi de relations interpersonnelles de toutes sortes : personnelles et professionnelles.

Une négociation peut se dérouler dans différents cadres : dans une salle de réunion ou dans un bureau entouré d’hommes d’affaires, mais aussi dans le hall, en mangeant le match de football ou en attendant l’ascenseur. Ce sont des environnements différents : le premier est un environnement sérieux et professionnel, et le second, un lieu plus informel et détendu.

En d’autres termes, vous devez apprendre à tirer le meilleur parti de chaque besoin : à la fois formel et informel.

Exposer le contenu de la négociation est souvent compliqué, car le domaine dans lequel vous allez gérer le processus a un nombre infini d’archétypes qui sont utilisés pour négocier (monologues, décisions, solutions, etc.). Cependant, il y a quelques points essentiels que je voudrais que vous gardiez à l’esprit : il y a des intérêts des deux côtés, certains communs et d’autres différents. L’objectif de votre négociation est de faire en sorte que le pacte satisfasse les deux parties et que la relation soit enrichissante et cordiale. Il est essentiel d’intégrer dans le système les intérêts, coïncidents et opposés, afin de ne pas confondre les différents intérêts.

Si la plupart des intérêts s’y opposent, l’entente peut être rompue parce que la chose la plus probable est que vous et le négociateur choisissiez des voies différentes. Par exemple, si vous voulez vendre votre propriété et l’autre partie est à la recherche d’un loyer, les intérêts sont distancés et le traitement est infructueux. Il est également possible que vous ne soyez pas intéressé par l’accord. Ensuite, les conditions sont rejetées et la critique, la dénonciation ou la recherche d’une renégociation qui peut vous rapprocher est produite. Cependant, il s’agit d’un exercice inefficace, car une fois que vous avez fourni toutes les informations nécessaires pour parvenir à un accord, il peut être utilisé contre vos intérêts.

La relation entre vous et le négociateur est une autre caractéristique commune qui est régulièrement établie. Les professionnels changent d’entreprise ou d’emploi, mais nous finissons toujours par négocier avec les mêmes personnes. Le « problème » du long terme est qu’il est très long, et on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.

Il faut s’occuper de la relation avec l’autre partie : l’écouter, s’en occuper, la border, etc. D’autres peuvent avoir la solution à vos problèmes, et vous ne savez jamais ce qui peut arriver dans la vie. Quand rien n’estajouté, les chances de succès sont réduites. L’homme d’affaires qui est aujourd’hui votre concurrent, peut-être que demain sera votre partenaire. Les techniques les plus satisfaisantes et les plus influentes sont celles générées par votre attitude : confiance, séduction, gentillesse, etc.

Nous devons transformer la force de la confrontation en force de persuasion.

 

2021 TALENT PREMIUM FRANCE, S.A.S. All rights reserved